Lifting cuisses Tunisie : Prix lifting de la face interne des cuisses en Tunisie

Lifting cuisses Tunisie : Plastie de l’entrejambe en Tunisie à prix intéressant

Le lifting cuisses Tunisie est une opération esthétique qui a pour principal objectif de retendre la peau de la face interne de ces membres. On attribue le plus souvent au vieillissement ou à la variation de poids, les causes du relâchement de la peau des cuisses, mais aussi des excédents graisseux qui se localisent sur la face intérieur. C’est cet excédent cutanéo-graisseux que la chirurgie crurale a pour but d’enlever.

lifting cuisses Tunisie

Prix lifting cuisses Tunisie

Le prix du lifting des cuisses en Tunisie est tout aussi attractif que le tarif d’autres interventions. Le montant de cette intervention, que chacun peut obtenir en sollicitant gratuitement un devis, comprend en même temps les frais de la consultation, de la clinique, d’hospitalisation (si nécessaire), les honoraires des chirurgiens, et toutes les autres dépenses liées à l’opération chirurgicale. Sans oublier que ce forfait tout compris donne droit en plus, à des avantages touristiques, mais surtout à un hébergement de 6 jours dans un hôtel de luxe.

Intervention Prix Séjour
Lifting cuisses 1560€ 5 nuits / 6 jours

Devis Gratuit

Déroulement du lifting cuisses

Avant d’envisager le mode opératoire de cette intervention, il est important de savoir quelles sont véritablement les indications du lifting des cuisses.

Il est généralement dit que le lifting de la face interne des cuisses vise à traiter le relâchement cutané et musculaire auquel est associé un amas graisseux localisé. Donc, outre le lifting proprement dit, une liposuccion des cuisses est aussi nécessaire.

Car en effet, en plus de l’excédent cutané, on peut noter chez certains, une lipodystrophie qui se manifeste, contrairement à la peau qui est sur la face intérieure, par de la graisse excédentaire sur la face antérieure, postérieure ou latérale. Une lipoaspiration isolée est parfois envisageable pour traiter ce cas, mais l’aspiration de la graisse peut conduire à la découverte d’un excès de peau.

Les cas les plus fréquents donc, sont ceux ou s’associent excès de peau et excès de graisse. Ce sont ceux qui nécessitent réellement une cruroplastie.

Un lifting de la face interne des cuisses en Tunisie peut se dérouler sous anesthésie générale, sous anesthésie locale ou sous anesthésie loco-régionale. Le choix de l’anesthésie reste l’objet d’une discussion avec l’anesthésiste et le chirurgien.

La technique chirurgicale de la plastie des cuisses demeure une décision du chirurgien, qui en fonction de son expérience ou du cas du patient, peut choisir l’une des voies d’abord suivante : génito-crurale, crurale-verticale et médiane ou une combinaison de ces deux techniques.

En d’autres mots, le chirurgien peut adopter trois techniques chirurgicales pour supprimer les excédents cutanés.

Soit une technique horizontale, où résultera une cicatrice allant du pli de l’aine au pli fessier en passant dans le sillon situé entre le périnée et la partie supérieure de la face interne de la cuisse. Cette technique est nécessaire si la prédominance de l’excès se manifeste en longueur.

Mais, si elle est en largeur, on fera prévaloir la technique verticale, dont la rançon cicatricielle est visible sur le long de la face interne de la cuisse. La longueur de cette cicatrice verticale dépendra uniquement de la quantité de peau à réséquer.

Il y a enfin, une technique mixte, qui est une combinaison des deux techniques précédentes. Il en résulte le plus souvent, une cicatrice en en T inversé ou en L.

La liposuccion crurale est quant à elle, réalisée à l’aide de canules mousses dont le diamètre varie entre 2 et 5 mm. La lipoaspiration est toujours pratiquée avant la résection de la peau. Car, après le prélèvement des graisses, il peut se manifester un excès cutané disgracieux. La résection cutanéo-graisseuse, permet, après lipoaspiration, d’enlever l’excédent de peau et de graisse.

C’est seulement après ceci, que le chirurgien effectue une remise en tension de la peau, tout en la liftant, en la lissant de sa main.

A la fin de l’intervention, une suture des points profonds et des points superficiels est réalisée, avec en profondeur, du fil résorbable, et en surface du fil résorbable ou pas.

Des pansements sont aussi réalisés. Il peut s’agir d’un pansement modelant et compressif ou d’un panty de liposuccion.

Suites opératoires d’un lifting crural

Il se manifestera, de manière tout à fait normal et naturel, et ceci, entre le 1er jour après l’opération et la 3ème semaine, l’apparition des bleus (ecchymoses) et d’un gonflement (œdème). L’on peut s’attendre aussi à des hématomes sur les zones de prélèvement de la graisse et sur les parties décollées.

Les suites opératoires sont légèrement douloureuses, et peuvent, grâce à des antalgiques, trouver leur soulagement. Par contre, les suites d’un lifting des cuisses peuvent être invalidantes ou voire gênantes pour la marche pendant quelques jours.

Le patient doit donc envisager une période d’arrêt de travail pouvant durer dans certains cas, jusqu’à 3 semaines. Il est aussi recommandé de n’envisager la reprise d’une activité sportive qu’après plus d’1 mois.

Résultat du lifting de la face interne des cuisses en Tunisie

Il n’intervient qu’après la résorption de la cicatrice qui peut parfois prendre 1 an. Il faut donc envisager le résultat entre le 6ème et le 12ème mois. Mais, il est clair qu’à partir du 3ème mois postopératoire, le patient peut déjà éprouver une satisfaction du résultat.

Le relâchement cutané est effectivement traité, donc l’excédent de peau et de graisse enlevé, la cuisse remodelée.

Complications après lifting des cuisses

Il existe néanmoins des complications immédiates, secondaires ou à long terme.

On peut s’attendre après l’opération à des cas de saignement, d’accidents thrombo-emboliques, d’hématomes, d’inflammation, de nécrose cutanée, de perte partielle de la sensibilité ; les cas d’évolution anormale de la cicatrice, etc.