Rhinoplastie Tunisie : Prix chirurgie du nez Tunisie pas cher

Rhinoplastie Tunisie : Chirurgie esthétique du nez

La rhinoplastie Tunisie est une opération esthétique qui consiste à modifier la structure externe du nez. Cette correction nasale peut être soit fonctionnelle soit esthétique. C’est pourquoi certains distingueront la rhinoplastie réparatrice de la rhinoplastie esthétique, mais tout compte fait, les deux visent à remodeler le nez surtout sa structure ostéo-cartilagineuse,

La chirurgie esthétique du nez, s’appuie sur des incisions endonasales pour le remodelage de l’os et du cartilage du nez. Car, seule cette charpente ostéocartilagineuse fait l’objet d’une modification.

Rhinoplastie Tunisie

Prix rhinoplastie Tunisie

Le Prix de la rhinoplastie en Tunisie est de 1850€. Ce prix offre au patient, en plus de l’entière prise en charge de son opération, un séjour de 6 jours dans un hôtel 5 étoiles en Tunisie.

Déroulement de la rhinoplastie

En rappel, une rhinoplastie peut être pratiquée chez les patients à partir de 16 ans, c’est-à-dire, une fois que la structure osseuse du nez a atteint sa croissance. L’intervention peut permettre aussi de corriger dans le même temps opératoire, une déviation de la cloison nasale, provoquant chez le patient une obstruction nasale. Dans ce cas, il sera réalisé plutôt, une rhinoseptoplastie ou une septorhinoplastie.

Mais, lorsqu’il s’agit simplement d’une anomalie externe, sans conséquence sur la respiration ou la fonction du nez, une rhinoplastie esthétique seule est envisagée et consiste dans ce cas à réaliser une opération du nez sous anesthésie locale ou générale, pouvant durer entre 1h et 1h30 mn en fonction de l’importance des défauts du nez à corriger.

Les indications de la rhinoplastie sont d’ailleurs nombreuses. Il peut s’agir d’une part, d’une rhinoplastie de remodelage, c’est-à-dire d’une chirurgie visant à restructurer l’harmonie du nez. Il peut aussi s’agir d’une rhinoplastie de réduction afin de corriger une hypertrophie nasale, ou d’une rhinoplastie d’augmentation, pour corriger une anomalie congénitale du nez.

De manière détaillée, il s’agira peut être de corriger une bosse, un nez trop grand, trop large ; un nez épaté, tombant, trop projeté ; des larges narines, etc.

Quel que soit le type de défauts à corriger, le chirurgien réalisera une incision, généralement à l’intérieur des narines. L’incision rarement peut aussi se situer à l’extérieur, au niveau de la columelle. Dans ce cas, on parle d’une rhinoplastie par voie ouverte alors que dans le cas précédent, on parlera de la technique fermée qui est la plus usuelle.

Après ces incisions, le plasticien pratique une dissection, lui permettant de décoller à l’extérieur, la peau du nez d’une part, et à l’intérieur, la muqueuse d’autre part.

C’est cette dissection qui lui permet d’effectuer donc sur la charpente osseuse et cartilagineuse du nez, toutes les modifications souhaitées par le patient.

Il peut alors, procéder à l’ablation d’une bosse, au rétrécissement d’un nez large, à la réduction d’un nez trop long, à l’affinement d’une pointe nasale, etc. Il peut aussi, utiliser ici des greffons osseux ou cartilagineux pour le comblement d’une dépression.

Après ces rectifications, des sutures sont réalisées, généralement avec du fil résorbable. Puis, le rhinoplasticien réalise un pansement modelant à la surface du nez, et pose des attelles sur le nez.

L’opération peut durer entre 1 et 2 heures et se déroule sous anesthésie générale L’hospitalisation est d’au moins 2 jours.

Suites opératoires de la rhinoplastie

Les douleurs sont rarement ressenties après une plastie du nez. Et, le cas échéant, elles peuvent facilement être soulagées grâce à des antalgiques. Par contre, une gêne respiratoire est fréquente après une rhinoplastie. Les mèches et les drains placés dans les fosses nasales à la fin de l’intervention, sont ce qui cause cette difficulté à respirer par le nez.

Aussi, il est courant de noter l’apparition d’un œdème au niveau des paupières. Tout comme il surviendra aussi sur les zones traitées, des ecchymoses. La durée de leur présence varie d’un patient à un autre.

Le retrait des mèches et des drains se fait à partir du 2ème jour après l’opération. C’est vers le 5ème jour, après avoir retiré les mèches en tout cas, que l’on envisage de retirer l’attelle placée juste après l’opération, pour la remplacer par une autre, beaucoup plus petite.

Pendant quelques jours encore, le nez restera gonflé en raison de l’œdème et la gêne respiratoire pourra persister, tant que la muqueuse reste gonflée. Il se formera possiblement, des croûtes dans le nez.

Mais au bout d’une dizaine de jours, la plupart de ces séquelles s’atténueront, de sorte à favoriser un retour à la vie socio-professionnelle. La reprise des activités physiques, notamment les sports de contact, est recommandée après 2 mois.

Résultats de la rhinoplastie en Tunisie

Le résultat d’une chirurgie du nez n’est pas envisageable avant au moins 2 mois. En effet, c’est le temps nécessaire pour que l’œdème postopératoire régresse, et que le patient apprécie les changements qui s’opèrent sur son nez. Cependant, le résultat définitif de la rhinoplastie n’intervient qu’à l’issue du 6ème mois, ou après 1 an.

Les différents bénéfices, en terme de résultats, auxquels il faut s’attendre sont esthétique, morphologique, psychologique, et social même. Le patient peut s’attendre, lorsque le résultat est satisfaisant, à des grands changements tant sur son physique, sur son mental, que sur son rapport aux autres.

Il existe cependant, des cas d’imperfections de résultats, qui peuvent être dues à une surestimation du résultat par le patient lui-même, ou à l’existence postopératoire, de quelques anomalies résiduelles de correction, nécessitant sans doute une retouche ou une rhinoplastie secondaire. Il peut s’agir des cas de sur-correction ou d’insuffisance de correction. Lorsqu’une reprise est nécessaire, il est conseillé d’attendre entre 6 et 12 mois.

Un chirurgien qualifié pourra non seulement éviter certaines imperfections, mais il est le mieux pour réaliser la retouche si nécessaire parce qu’une rhinoplastie secondaire est toujours plus compliquée qu’une rhinoplastie primaire.

Complications après une chirurgie esthétique du nez

Comme tout acte chirurgical, le patient peut s’attendre après une chirurgie esthétique du nez, a des complications liées aussi bien à l’anesthésie qu’à la chirurgie elle-même.

Les complications anesthésiques font toujours l’objet d’une discussion entre le patient et l’anesthésiste au cours de la consultation préopératoire.

Quant aux complications chirurgicales de la rhinoplastie, il est rare, mais possible de constater des cas de saignements, les cas d’hématomes, d’infection, de cicatrices anormales ou inesthétiques, comme des cas de nécroses cutanées ou autres atteintes cutanées.