Abdominal etching Vs liposuccion abdominale
La différence entre la liposuccion et la gravure abdominale ou Abdominal Etching
25 juin 2020
Liposuccion genoux Tunisie
Liposuccion des genoux : uniformiser les jambes
7 juillet 2020
injection graisse seins Tunisie

Les techniques de la reconstruction mammaire sont en concurrence, les femmes se trouvent inquiètes devant un choix qui parait difficile entre l’implantation de prothèse et l’injection de la graisse appelée lipofilling.
En Tunisie, la confiance en la technique d’implants PIP (Poly Implant Prothèse) se fragilise et les femmes évoquent plusieurs interrogations cherchant d’autres moyens pour une augmentation mammaire, autre que la technique traditionnelle d’implantation mammaire.
Cette technique alternative est, par excellence, l’injection de graisse (lipofilling mammaire).

C’est une technique en vogue puisqu‘elle combine deux bénéfices : une aspiration de graisse de la partie où réside l’excès graisseux et une augmentation de poitrine par injection de cette graisse après purification.

Augmentation naturelle par lipofilling :

Cette chirurgie des seins en Tunisie se fait par une injection de graisse après un prélèvement de la même patiente : c’est la graisse autologue. Elle est retirée de l’organisme de la patiente, plus précisément de la zone qui présente un excès de graisse telle que : les cuisses, le ventre, les fesses… Cette technique donne un résultat plus naturel et elle est jugée plus crédible par plusieurs patientes.

Après le prélèvement, la graisse sera ensuite purifiée par centrifugation et réinjectée dans les deux seins (dans le cas où ils sont symétriques) ou dans un seul sein (dans le cas où les seins sont asymétriques).

L’augmentation mammaire par lipofilling est réalisée surtout dans cas de retouches sur des asymétries de résultats ou augmenter la taille des seins par un bonnet.

Précautions après une augmentation mammaire par injection de graisse :

Réaliser une augmentation mammaire par injection de graisse est comme toute opération chirurgicale ayant des risques et des suites opératoires, Cette technique se fait pour les patientes d’un âge inférieur à 35 ans et elle exige un suivi médical sans faille.